Archives pour la catégorie Eco-construction

Une solution d’habitation écologique, solidaire et économique

Ce weekend, nous avons visité le premier P3D en développement : les Hameaux de la Source à Lantier.

Qu’est-ce qu’un P3D ?

Il s’agit d’un Projet de Développement Domiciliaire Durable.

Le P3D est un très grand terrain dont la moitié de la superficie est conservée à l’état naturel et l’autre moitié comporte des hameaux de 6 maisons. Au centre de ces hameaux, un jardin collectif permet aux habitants de mettre en commun leurs ressources pour créer une serre, des arbres fruitiers…

Les maisons sont écologiques (isolation, énergie solaire, recyclage des eaux grises, matériaux sains…).

Habitat Multi Génération propose des maisons préfabriquées. Vous avez le choix entre de nombreux modèles de mini-maisons ou de maisons conventionnelles. Il vous est possible d’apporter aussi vos plans et la construction d’un earthship est également envisageable.

Exemples de maisons

La géo-solaire

L’évolutive

Le concept des P3D proposés par Habitat Multi Génération entre tout à fait dans nos valeurs.

Pourquoi avons-nous choisi de soutenir ce projet ?

  • Une grande partie de terrain est laissé à l’état sauvage (boisé, rivière, lac) et les résidents ont l’assurance qu’il n’y aura pas de constructions massives dans le futur puisque cela fait partie de la politique du projet.
  • De grands terrains à prix très abordables
  • La construction d’une maison écologique avec la possibilité de choisir son type de maison et de participer à sa construction.
  • Une ressource alimentaire biologique par la permaculture.
  • La possibilité de partager nos valeurs avec une communauté et d’avoir des projets communs (jardins, serre, co-voiturage, partage d’outils, de ressources, échanges de compétences…) tout en gardant un chez soi avec un grand terrain privé.

Comment soutenir ce projet ?

En participant au programme d’action solidaire.

Pour en savoir plus, nous vous invitons à visiter le site Habitat Multi Générations et à venir au Festival des mini-maisons en juillet.

Quelques photos de notre visite

SAMSUNG CAMERA PICTURES

SAMSUNG CAMERA PICTURES

SAMSUNG CAMERA PICTURES

SAMSUNG CAMERA PICTURES

SAMSUNG CAMERA PICTURESLe projet est actuellement en développement. Pour le moment, vous pouvez voir deux maisons témoins et une personne prépare son terrain.

Cela devrait bien évoluer dans les prochains mois. Nous vous parlerons de l’avancement de ce projet qui devrait également être développé dans d’autres municipalités. Pour nous la prochaine étape est de réserver notre terrain.

Et vous ? Que pensez-vous de ce genre de projet ?

 

 

Earthship. Une solution pour un avenir plus écologique ?

Qu’est-ce qu’un Earthship ?

Un Earthship ou « vaiseau terrestre » est une habitation qui a pour objectifs de

  • diminuer l’impact écologique en utilisant des matériaux recyclés et les énergies renouvelables
  • rendre ses habitants autonomes (eau, énergie, alimentation) et responsables

earthship

Ces habitations ont été inventées par l’architecte américain, Mickael Reynolds, dans les années 70.

Il  a su sortir des dogmes pour imaginer des maisons complètement révolutionnaire.

Une des question qu’il s’est posé c’est « Quels sont les matériaux gratuits ou peu coûteux et que l’on trouve en grande quantité partout dans le monde ? »

La réponse est « les déchets ». Il a alors l’idée d’utiliser les pneus usagers.

Il s’est fixé 6 fondements :

  • Simplicité (accessible à tous, facile à construire)
  • Autonomie
  • Bonne santé et plus grande connexion à la nature
  • Ecologie
  • Responsabilité face à la surconsommation et à l’environnement

pieds verts

Quels sont les 6 grands principes du Earthship ?

  • L’utilisation de matériaux recyclés
  • Le chauffage passif
  • La collecte d’eau
  • La gestion des eaux usées
  • La production de votre nourriture
  • L’utilisation des énergies renouvelables

 

Voici mes notes sous forme de Mind Map de la formation Technologies du Futur :

 

earthship

 

Cette vidéo, vous permettra de comprendre comment fonctionne le système du chauffage passif :

Comment fonctionne le cycle de l’eau dans un earthship ?

Mickael Reynolds a perfectionné son idée pendant 40 ans.

Voici une visite du modèle le plus performant au point de vue énergétique, le modèle global.

Vous trouverez de nombreuses autres vidéos sur ce sujet sur la chaine You Tube Solutionera.

Où trouver des Earthship ?

Il existe aujourd’hui environ 1000 earthship principalement aux USA et surtout à Taos au Nouveau Mexique.

Bien que l’on commence à en voir un peu partout sur la planète, il est encore difficile d’obtenir les autorisations pour en construire. Certains se battent plus de 2 ans pour obtenir un permis.

En Europe :

Il existe une communauté en Belgique. Voici leur site et la page youtube Earthship Belgium où vous trouverez quelques vidéos. Un prototype a été construit à Strombeek mais à ma connaissance il n’y a pas d’earthship habité en Belgique.

Une maison a été construite en France à Ger en Basse Normandie.


EARTHSHIP en Normandie par savage147

Voici un blog où vous trouverez des informations intéressantes pour construire votre earthship en France.

Vous en trouverez également en Espagne, au Portugal, en Ecosse, en Suède…

Vous trouverez ici une carte des Earthship en Europe.

Au Canada

Les premières maisons ont été construites dans le Manitoba, en Colombie Britannique, en Ontario et au Québec.

Voici la maison Es-Cargo d’Hélène et Alain construite à Chertsey (Québec).

Pour plus d’infos sur la construction d’earthship au Québec :

Il en existe également en Afrique, Asie, Amérique latine, Australie.

Vous trouverez toutes les information sur le site officiel earthship.com 

Voici une conférence intéressante de Mickael Reynolds  (en anglais) :

Le earthship est-il vraiment une solution pour un avenir plus écologique ?

Personnellement, nous avons été charmé par ce type de maison et nous sommes convaincus qu’il s’agit d’une solution pour créer un monde plus écologique avec des personnes plus responsables.

Comme le dit Mickael Reynolds, vous ne devez pas attendre que les gouvernements agissent. Vous pouvez dès maintenant diminuer votre impact sur l’environnement  en vivant dans une maison qui prendra soin de vous et de la nature.

Notre objectif est de faire la Earthship Academy pour ensuite construire notre propre maison.

Projet à suivre…

Et vous ? Aimeriez-vous vivre dans ce genre de maison ?

 

6 solutions pour un avenir écologiquement viable

Nous avons participé à la formation Technologies du futur à Montréal, animée par Francis Gendron et Vincent Leblanc.

Voici nos impressions :

Le résumé sous forme de Mind Map des thèmes abordés :

mind map technologies du futur

Chaque thème sera développé dans un prochain article. Nous aurons également le plaisir d’interviewer Francis et probablement d’autres personnes que nous avons rencontrées en formation.

16.11.2013 (4)

La maison qui prend soin de vous

J’ai découvert, il y a quelques jours, une vidéo de  Francis Gendron sur l’écoconstruction.

Un thème qui nous parle beaucoup. Nous rêvons de construire dans quelques années notre petite maison écologique (après avoir voyagé 😉 )

Je suis vraiment admirative devant son travail. Francis a créé le site http://www.solutionera.com et propose des conférences et formations sur les technologies du futur.

Nous espérons pouvoir participer à l’une de ses formations quand nous serons au Québec.

Voici une vidéo d’introduction aux earthships.

Vous trouverez d’autres vidéos sur le site L’ère des solutions.

Le site officiel (en anglais)  http://earthship.com/ 

Nous allons continuer à nous intéresser au sujet et nous reviendrons vers vous avec d’autres infos. Si vous connaissez d’autres initiatives intéressantes dans le domaine de l’écoconstruction, je vous invite à les partager dans les commentaires.

J’avais également envie partager avec vous cette vidéo où Francis partage l’importance de faire passer en premier ce qui est essentiel pour vous (vos rêves, votre mission de vie, vos valeurs).  Un message très inspirant !

Et voici la métaphore des gros cailloux dont Francis parle dans la vidéo. 

« Un jour, un vieux professeur de l’École Nationale d’Administration Publique (ENAP) fut engagé pour donner une formation sur la planification efficace de son temps à un groupe d’une quinzaine de dirigeants de grosses compagnies nord-américaines. Ce cours constituait l’un des 5 ateliers de leur journée de formation.

Le vieux prof n’avait donc qu’une heure pour “faire passer sa matière”.
Debout, devant ce groupe d’élite (qui était prêt à noter tout ce que l’expert allait lui enseigner), le vieux prof les regarda un par un, lentement, puis leur dit : “Nous allons réaliser une expérience”.

De dessous la table qui le séparait de ses élèves, le vieux prof sortit un immense pot de verre de plus de 4 litres qu’il posa délicatement en face de lui. Ensuite, il sortit environ une douzaine de cailloux à peu près gros comme des balles de tennis et les plaça délicatement, un par un, dans le grand pot.

Lorsque le pot fut rempli jusqu’au bord et qu’il fut impossible d’y ajouter un caillou de plus, il leva lentement les yeux vers ses élèves et leur demanda : “Est-ce que ce pot est plein ?”

Tous répondirent : “Oui”.

Il attendit quelques secondes et ajouta : “Vraiment ?”

Alors, il se penche de nouveau et sortit de sous la table un récipient rempli de gravier.
Avec minutie, il versa ce gravier sur les gros cailloux puis brassa légèrement le pot. Les morceaux de gravier s’infiltrèrent entre les cailloux… jusqu’au fond du pot.

Le vieux prof leva à nouveau les yeux vers son auditoire et réitéra sa question : “Est-ce que ce pot est plein ?”

Cette fois, ses brillants élèves commençaient à comprendre son manège. L’un d’eux répondit : “Probablement pas !”. “Bien !” répondit le vieux prof.

Il se pencha de nouveau et cette fois, sortit de sous la table un sac de sable. Avec attention, il versa le sable dans le pot. Le sable alla remplir les espaces entre les gros cailloux et le gravier. Encore une fois, il redemanda : “Est-ce que ce pot est plein ?”

Cette fois, sans hésiter et en choeur, les brillants élèves répondirent : “Non !” “Bien !” répondit le vieux prof.

Et comme s’y attendaient ses prestigieux élèves, il prit le pichet d’eau qui était sur la table et remplit le pot jusqu’à ras bord.

Le vieux prof leva alors les yeux vers son groupe et demanda : “Quelle grande vérité nous démontre cette expérience ?”

Pas fou, le plus audacieux des élèves, songeant au sujet de ce cours, répondit : “Cela démontre que même lorsque l’on croit que notre agenda est complètement rempli, si on le veut vraiment, on peut y ajouter plus de rendez-vous, plus de choses à faire.

‘Non’ répondit le vieux prof. ‘Ce n’est pas cela. La grande vérité que nous démontre cette expérience est la suivante : Si on ne met pas les gros cailloux en premier dans le pot, on ne pourra jamais les faire entrer tous, ensuite’.

Il y eut un profond silence, chacun prenant conscience de l’évidence de ces propos.

Le vieux prof leur dit alors : ‘Quels sont les gros cailloux dans votre vie ? ’
‘Votre santé ? ’ ‘Votre famille ? ’ ‘Vos ami (e) s ? ’ ‘Réaliser vos rêves ? ’
‘Faire ce que vous aimez ? ’ ‘Apprendre ? ’ ‘Défendre une cause ? ’
‘Vous relaxer ? ’ ‘Prendre le temps… ? ’ ‘Ou… toute autre chose ? ’

‘Ce qu’il faut retenir, c’est l’importance de mettre ses GROS CAILLOUX en premier dans sa vie, sinon on risque de ne pas réussir… sa vie. Si on donne priorité aux peccadilles (le gravier, le sable), on remplira sa vie de peccadilles et on n’aura plus suffisamment de temps précieux à consacrer aux éléments importants de sa vie.’

Alors, n’oubliez pas de vous poser à vous-même, la question : ‘Quels sont les GROS CAILLOUX dans ma vie ? ’Ensuite, mettez-les en premier dans votre pot (vie)”.

D’un geste amical de la main, le vieux professeur salua son auditoire et quitta lentement la salle. »

métaphore des gros cailloux

Cindy