Archives pour la catégorie Ecologie

Documentaire Cowspiracy

Je vous invite à découvrir ma troisième carte dans le cadre du défi Mind Mapping. Il s’agit d’une synthèse du documentaire Cowspiracy.
  • Les transports sont-ils vraiment la plus grande cause du réchauffement climatique ?
  • Quelle est la plus grande cause de la déforestation ?
  • La surpopulation est-elle vraiment un problème au niveau de la consommation de l’eau ?
  • Que pouvez-vous faire pour protéger la planète ?

 

Cliquez sur l’image pour la visualiser en plus grand.

La bande annonce du film :

 

Retrouvez les faits et les références sur cette infographie :

Le site officiel : cowspiracy.com

Vous pourriez également être intéressé par :

Enregistrer

Les teintures végétales

Je vous propose une entrevue avec Véronique Lefevere dans le cadre du projet La Belgique au Forum International de la Couleur Végétale de Lauris

teinture végétale

C’est quoi une teinture végétale ?

Ahh Cindy, voici « la question qui tue » car il serait vain de tenter de définir la teinture végétale en quelques mots.

Avant de découvrir la passion d’Anne Weis, je n’étais absolument pas consciente des techniques de teinture utilisées pour mes vêtements que j’ai toujours aimés vivement colorés.

Je sais maintenant qu’il est possible d’extraire des couleurs des plantes dites « tinctoriales » qui m’entourent, tout en respectant la nature et, cerise sur le gâteau,  en obtenant des résultats magnifiques et qui résistent aux lavages fréquents.

Si l’on ouvre les yeux vers le monde végétal qui nous entoure, il nous suffit de penser que toutes les plantes fabriquent l’essentiel de leurs jolies couleurs au départ d’eau, d’air et de lumière.

Alors, voici « ma » définition de la teinture végétale : un nombre incalculable de procédés ingénieux et créatifs mis au point depuis la nuit des temps pour extraire les couleurs des plantes, y baigner les étoffes par diverses techniques d’impression ou d’imprégnation tout en cherchant à respecter la nature qui nous offre sa palette de couleurs quasi infinie.

En quoi c’est vraiment important d’utiliser une teinture végétale ?

La teinture végétale permet d’éviter la toxicité résultant de l’utilisation de produits chimiques lors des processus de coloration et de fixation ainsi que d’échapper aux allergies provoquées par les substances chimiques.

L’utilisation de certaines essences de plantes en teinture pourrait même avoir un effet curatif sur certaines pathologies ; ces essences pourraient donc être utilisées de manière thérapeutique…

Depuis le 19ème siècle, pour participer à l’accroissement des industries pharmaceutiques – en négligeant complètement la vie des travailleurs et celle de la planète…-, les recettes de teinture naturelle ont été remplacées par des procédés chimiques beaucoup plus nocifs, tant pour l’environnement que pour ceux qui les travaillent.

Revenir aujourd’hui à la teinture végétale pour nos vêtements, c’est valoriser et pérenniser des techniques d’impression issues du patrimoine culturel et artistique de tous les continents, c’est remettre les plantes, la nature de notre belle planète et les humains au cœur d’un commerce local et au centre de nos préoccupations.

Qu’est-ce que le Forum International de la Couleur Végétale ?

Le Forum international de la couleur végétale est bisannuel et propose un colloque professionnel, avec ses conférenciers scientifiques de haut niveau, mais aussi des expositions d’artistes, des présentations-échanges pour valoriser artisans et créateurs, des animations et un marché international de la couleur végétale pour le grand public.

L’association Couleur Garance organise cette 6ème édition à Lauris les 9, 10 et 11 octobre 2015 sur le thème « Pigments, Colorants et Textiles ».

Mon petit pays, la Belgique, en sera le pays « invité d’honneur » alors que de nombreux autres pays seront représentés. Cette manifestation est l’occasion de rencontrer des personnes, des associations et des entreprises partageant la même passion de la couleur végétale, et qui échangeront connaissances et savoir-faire.

Pourquoi tu as choisi de soutenir ce projet ?

J’ai choisi de soutenir ce projet car il correspond au besoin d’équilibre et de sobriété heureuse qui m’anime.

Mon amie Anne Weis a fait la rencontre des teintures végétales naturelles il y a plus de dix ans. Elle y a trouvé une réponse à sa révolte devant les techniques « quasi criminelles » (ce sont ses mots) pratiquées dans l’industrie textile qui use et abuse de produits chimiques extrêmement polluants à toutes les étapes de la production.

Et puis, l’invitation de la Belgique en tant qu’ « invité d’honneur » représente donc une magnifique opportunité pour mon pays, de faire découvrir et connaître, à un niveau international,  les multiples savoir-faire et réalisations des nombreux artistes et artisans belges, du nord, au centre et au sud, travaillant dans le domaine de la couleur végétale.

Ce projet permet de sensibiliser un maximum de personnes à l’utilisation de textiles naturels, avec une nette préférence pour la fibre végétale : le coton bio, le lin et surtout le chanvre et les mélanges de ces matières.

Devenir acteur du changement dans le monde peut aussi se faire tout simplement en… s’habillant !

De plus faire rayonner le travail magnifique d’Anne Weis et les qualités de la marque An’tchi, voilà un autre de mes souhaits les plus chers…

Merci Véronique. Nomadity a décidé de soutenir ce projet. Il reste quelques jours pour atteindre l’objectif et permettre l’équipe belge de participer au forum.

Pour soutenir la couleur végétale et rendre possible la participation des créateurs belges à ce magnifique évènement, c’est par ici.

 

 

6 conseils pour des voyages plus écologiques et responsables

J’ai le plaisir de vous proposer un article invité de Pauline pour le site Marco Vasco Canada

Lorsqu’on voyage, on a souvent tendance à se laisser aller alors qu’il est avéré que le tourisme a un impact important sur l’environnement.

Chacun de nos actes peut avoir des effets positifs ou négatifs, à court ou long terme, sur la nature qui nous entoure sans que l’on ne s’en aperçoive.

Vous trouverez ci-dessous des conseils pour aider à votre échelle et selon vos possibilités à préserver l’écosystème et l’environnement en effectuant un voyage écologique et responsable.

Privilégier les transports en commun

Trains, autobus, ferry sont autant de moyens disponibles pour voyager.

Il est préférable de privilégier ce type de transport pour la simple raison qu’utiliser une voiture personnelle peut avoir un impact considérable sur notre environnement en augmentant les émissions de carbone dans l’air.

Prendre les transports en commun vous permettra en outre de faire de nouvelles rencontres et d’entrer en interaction avec les locaux.

D’autres manières aussi de faire un voyage écologique : le voyage à vélo ou tout simplement le voyage à pied, ce qui ne sera pas évidemment pratique si on doit parcourir une assez longue distance en une durée précise et restreinte.

voyage CanadaOpter pour les modes d’hébergement écologiques

Bien avant d’entamer votre voyage, faites des recherches concernant l’endroit où vous allez séjourner une fois sur place.

Privilégiez les gîtes ou autres chambres d’hôtes respectueux de l’environnement. Vous trouverez facilement ce type d’hébergement vert sur internet selon la destination que vous aurez choisie.

Au lieu d’opter pour un hôtel qui ne fera aucun effort en matière de développement durable, choisir de dormir chez l’habitant permet aussi de contribuer à la préservation de l’environnement.

articles commerce équitableRespecter la nature

Quand vous visitez parcs et aires protégées, évitez de porter atteinte à la nature environnante et veillez à toujours respecter les consignes et règlements afférents à l’endroit que vous parcourez.

Pendant une randonnée en plein forêt, prenez le soin de ne rien dégrader, en arrachant par exemple des feuilles ou des arbres sur votre chemin, ou encore de polluer la nature en jetant vos détritus n’importe où.

Dans la même idée, si vous faites de la plongée par exemple, évitez de toucher ou d’endommager les coraux qui font la beauté et la richesse de la biodiversité sous-marine.

voyage Canada montagneMesurer sa consommation en eau

Dans de nombreux pays, l’eau propre est une denrée rare. Limiter sa consommation pendant son séjour dans ces pays est donc une manière responsable de bien voyager.

Évitez les longues douches ou tout simplement de laisser le robinet ouvert sans raison.

De nombreux pays ne disposent pas d’installations adéquates pour faire le recyclage des bouteilles en plastique de sorte que chaque bouteille jeté finira par former un tas d’ordure un peu partout. Donc, pensez à emporter des bouteilles réutilisables pendant votre voyage.

voyage Canada lacPrêter main-forte à la population locale

S’investir dans une action humanitaire dans la région où l’on voyage est aussi une bonne manière de faire du tourisme responsable. Vous pouvez par exemple apporter des fournitures scolaires comme les livres ou les crayons et les distribuer aux enfants de ces régions.

Vous pouvez aussi aider la population, surtout si vous vous trouvez dans des endroits défavorisés, en faisant du bénévolat et vous porter volontaire dans divers domaines de la vie quotidienne de ces peuples comme les aider dans la construction de leurs maisons ou écoles, les aider dans leur plantation et dans divers autres domaines de la vie quotidienne.

Pour cela, il est primordial de bien se renseigner sur les coutumes locales pour éviter d’offenser la population en portant par exemple des vêtements inappropriés et à l’encontre de leurs mœurs. C’est aussi une manière enrichissante pour en apprendre d’avantage sur le pays que vous visitez et ses habitants.

Rapporter des souvenirs locaux

Il est d’usage lorsque l’on voyage ou quand on part dans un pays lointain de rapporter quelques petits souvenirs aux membres de la famille restés au pays.

En achetant des cadeaux chez les artisans locaux au lieu de produits importés, vous contribuerez à votre manière à l’économie du pays mais aussi à faire connaître les différentes traditions que vous avez côtoyées durant votre périple à travers ces objets que vous aurez ramenés.

Toutefois, au cours de votre achat, veillez à bien regarder la matière dans laquelle le produit a été fabriqué car il se peut que l’objet en question soit le fruit d’activité illicite ou encore qui contribue à détruire l’environnement. On peut prendre en exemple les objets de souvenirs en ivoire qui sont le fruit de braconnage alors que cette substance tend de plus en plus à se raréfier. En achetant ce type d’objets, vous risquer de soutenir inconsciemment ces activités qui endommagent considérablement l’écosystème.

Article proposé par Marco Vasco Canada

 

Vous pourriez aussi être intéressé par les articles :

Une solution d’habitation écologique, solidaire et économique

Ce weekend, nous avons visité le premier P3D en développement : les Hameaux de la Source à Lantier.

Qu’est-ce qu’un P3D ?

Il s’agit d’un Projet de Développement Domiciliaire Durable.

Le P3D est un très grand terrain dont la moitié de la superficie est conservée à l’état naturel et l’autre moitié comporte des hameaux de 6 maisons. Au centre de ces hameaux, un jardin collectif permet aux habitants de mettre en commun leurs ressources pour créer une serre, des arbres fruitiers…

Les maisons sont écologiques (isolation, énergie solaire, recyclage des eaux grises, matériaux sains…).

Habitat Multi Génération propose des maisons préfabriquées. Vous avez le choix entre de nombreux modèles de mini-maisons ou de maisons conventionnelles. Il vous est possible d’apporter aussi vos plans et la construction d’un earthship est également envisageable.

Exemples de maisons

La géo-solaire

L’évolutive

Le concept des P3D proposés par Habitat Multi Génération entre tout à fait dans nos valeurs.

Pourquoi avons-nous choisi de soutenir ce projet ?

  • Une grande partie de terrain est laissé à l’état sauvage (boisé, rivière, lac) et les résidents ont l’assurance qu’il n’y aura pas de constructions massives dans le futur puisque cela fait partie de la politique du projet.
  • De grands terrains à prix très abordables
  • La construction d’une maison écologique avec la possibilité de choisir son type de maison et de participer à sa construction.
  • Une ressource alimentaire biologique par la permaculture.
  • La possibilité de partager nos valeurs avec une communauté et d’avoir des projets communs (jardins, serre, co-voiturage, partage d’outils, de ressources, échanges de compétences…) tout en gardant un chez soi avec un grand terrain privé.

Comment soutenir ce projet ?

En participant au programme d’action solidaire.

Pour en savoir plus, nous vous invitons à visiter le site Habitat Multi Générations et à venir au Festival des mini-maisons en juillet.

Quelques photos de notre visite

SAMSUNG CAMERA PICTURES

SAMSUNG CAMERA PICTURES

SAMSUNG CAMERA PICTURES

SAMSUNG CAMERA PICTURES

SAMSUNG CAMERA PICTURESLe projet est actuellement en développement. Pour le moment, vous pouvez voir deux maisons témoins et une personne prépare son terrain.

Cela devrait bien évoluer dans les prochains mois. Nous vous parlerons de l’avancement de ce projet qui devrait également être développé dans d’autres municipalités. Pour nous la prochaine étape est de réserver notre terrain.

Et vous ? Que pensez-vous de ce genre de projet ?

 

 

Le Jardin Mandala

Je vous invite à découvrir un super projet, le Jardin Mandala Médicinal et Tinctorial d’Arura.

Les Jardins mandalas d’Arura permettront au public de mieux connaître le monde végétal en organisant des visites du lieux(écoles, associations, etc…), des ateliers ludiques autour des plantes médicinales et tinctoriales (comment les reconnaître, les utiliser, dans quels buts,…),  des ateliers sur la distillation des plantes aromatiques, comment faire son propre Hydrolat, ses Huiles essentielles et beaucoup d’autres activités….

Pour en savoir plus et soutenir le projet, visitez Kiss Kiss Bank Bank.

normal_11053620_826356410763409_2622930339591752674_n-1426522600